Hannibal Oprisonier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hannibal Oprisonier

Message par Farindel le Sam 12 Mai - 21:56


Hannibal Oprisonier (A tenté plusieurs fois de changer de nom de famille, sans succès)

Note : je me rappelle vraiment pas de l'histoire ou du background total donc pardonnez les imprécisions ou les grosses bourdes rabbit

-- Histoire --
Hannibal naquit au sein d'une famille elfe peu aisée au sein du royaume du Vinyamar ce qui explique, dirons certains, son flegme légendaire au sein de Kelkalor. D'un naturel calme et serviable, l'enfant grandit avec ses deux soeurs dans un environnement champêtre propice à l'apprentissage des bonheurs simples et vivaces de la nature ("Hé regardons si je peux assomer ce blaireau géant à coups de crâne" ... Hannibal n'était vraiment pas très malin). Son père, émérite soldat mercenaire depuis 200 ans, enseigna également à sa progéniture la science du combat à deux armes dans laquelle il devint plutôt bon.

Cependant, un drame terrible allait se dérouler sous les yeux de notre elfe favori. Le jour de ses 102 ans, lors de la journée annuelle de la chasse au tout (lors de laquelle on chasse de tout), un tir malencontrueux attint le torse du vigoureux vétéran elfe dont on dira plus tard qu'il fut pris pour un oursglier (moitié ours / moitié sanglier). Il s'effondra au sol, crachant son propre sang. Personne n'entendit jamais ses dernières paroles ("Bordel, j'aurais jamais dû mettre ce costume d'oursglier").

Suivant l'exemple de son géniteur, Hannibal s'engagea en tant que mercenaire, équipé des archaïques lames de son père ainsi que de son courage sans failles (certaines mauvaises langues iront jusqu'à dire qu'il s'agissait de stupidité). Prouvant par maintes et maintes reprises son dévouement et son habilité dans tous les travaux nécessitant un tant soi peu de discrétion, le rôdeur se distingua par de nombreux faits d'armes tels que l'élimination de 7 guerriers rebelles lors d'une attaque surprise dans la forêt des Spries, dans le duché de Ksach. Impressionné, le duc attela dès lors celui que l'on surnommait désormais "Le Simple des Spries" à la protection de son fils.

-- En dehors de ça --
Hannibal est un elfe cordial, assez stupide mais très attachant. On dit également de lui que c'est un pisteur et un homme d'une discrétion hors pairs (autant faudrait-il qu'il sache s'en servir parfois ...) mais aussi et surtout loyal. Au cours de son expérience militaire, il apprit à combattre de nombreux humais, morts vivants mais aussi un des rares derniers dragons rôdant sur Kelkalor*. Il est toujours accompagné d'un Loup, serviteur dévoué qu'il nomme affectueusement "Terreur".
Il aime aussi faire des récipients en argile, d'où sa devise "Travail, Famille, Poterie".

*C'est pour justifier les dons d'ennemis jurés.
avatar
Farindel

Messages : 39
Date d'inscription : 02/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par Farindel le Ven 18 Mai - 16:54

Journal intime de Hannibal Oprisonier volume 2, jour 23 :
On arrive enfin à quelque chose de concret après 21 jours de traversée sur cette fichue mer. En moins d'un moins, j'ai dû gerber environ l'intégralité de l'estomac d'un troll des grottes, 'fin bref. On nous débarque. Je m'attendais à quelque chose de moins rustique pour l'accueil, grandes pompes tout ça. En fait non, à ce qu'y paraît le roi est in-co-nnu ici, je comprends pas vraiment pourquoi.

Petite note : Je me demande quelles sont les aptitudes du type au gant noir qui traîne avec nous. Je suis pas très loquace non plus remarque, mais lui il a l'air carrément ... Merde c'est quoi son nom déjà ? Lard Fil ? Larfeuille ? Rho je sais plus 'vais lui demander ... Ah, Larsse Filde. Drôle de nom.

Donc on arrive et on est accueilli par un type plutôt sûr de lui et qui se la pète carrément trop devant plusieurs émissaires de notre empereur bien-aimé. Étrange ... Sinon l'endroit est plutôt grand et s'appelle "Porc Salubre". Après présentation et discussions diplomatiques auxquelles je comprends jamais rien (on nous demande 2000 pièces d'or, bizarre), on nous propose de nous retirer en ville. J'en profite pour m'acheter deux petites épées sympas qui s'enflamment et un nouveau collier pour Terreur, mon loup.
"Il me gratte ce truc, tu pourrais me l'enlever"
Oui, Terreur me parle souvent. Je lui vire donc l'accessoire.
Je remarque que la plupart des temples des anciens dieux sont assez mal en point, Lars trouve d'ailleurs refuge dans l'un d'eux, celui de Tyr je crois, pour un tarif vraiment abordable pour un hôtel en centre-ville. Il fait nuit, je commence à dormir près d'une icône d'une divinité dont on m'a jadis conté les exploits et qu'on a tué.

Note : Le chef des gardes nous a parlé de concours de tir à l'arc mais aussi de combats d'animaux. J'aurais bien fait combattre mon fidèle compagnon mais même Attila le chinchilla sanguinaire a l'air bourrin, je vais m'abstenir.

...

Whoa la vache, c'est quoi ce bordel ?
Mon ouïe d'elfe fonctionne bel est bien : y'a du grabuge à environ 450m au nord. Lars aussi l'a entendu d'ailleurs : on réveille le roi et hop c'est parti !
On donc arrive dans une impasse par laquelle s'échappent des flots de sang venant de la dépouille d'une quinzaine de types, d'un chinchilla et d'un loup.
"Hey, y'a quelque chose sur le toit !"
Hum, je n'ai rien remarqué et pourtant mes sens sont plus aiguisés que ceux de mon ami fidèle. Je préviens tout de suite mes compagnons, qui s'en foutent un peu (faut croire qu'ils s'attendaient à ce qu'il y aie quelqu'un qui nous observe dans les parages ...). Je n'ai pas le temps de répéter deux fois mon avertissement qu'environ trois douzaines de types en uniforme militaire déboulent de derrière nous. Après une défense assez peu crédible à base de "Mais c'est pas nous monsieur, on a rien fait" on nous conduit au gniouf, je déteste le gniouf ... On est vraiment les suspects désignés en plus. J'apprends d'ailleurs que le jugement et la pendaison se dérouleront demain ... On me dépossède au passage de mon équipement.
- On s'évade ? nous sort Sphinx. Sphinx, je l'aime bien. Déjà parce que c'est mon roi mais aussi parce qu'il est très bon archer. Lars de son coté se contente de lâcher un "Hum" d'approbation.
La porte de la geôle s'ouvre et comme attendu une dizaine de types nous tombent dessus. Sans mes épées, je peux rien faire. Je vois par ailleurs que Lars balance une sorte de grosse tempête de glace localisée, c'est assez efficace pour en "refroidir" un certain nombre.
Ah mais j'ai un truc qui pourrait nous servir ! Après deux ou trois fractions de seconde, 5 ou 6 lions arrivent devant nos ennemis.
- Ca va les retenir, dis-je, mais sûrement pas les tuer.
Et en effet, je remarque qu'après un assaut, mes fidèles amis sont presque tous désintégrés.
- On a vu, accroche toi à m...
Tout d'un coup, mes membres s'engourdissent et j'ai à peine de temps de voir le salaud qui m'a balancé cette merde. Mes mains, mes pieds et mes vêtements se transforment en pierre.

...

Ca me gratte le nez ... Je sais pas si ça fait une seconde ou une éternité que j'attends ... Je dois toujours être dans la prison, ou si ça se trouve on m'a mis sur une placette pour faire joli ... J'ai accessoirement perdu ma connexion télépathique avec Terreur ...

...

- Bonjour, étranger !
J'ai l'impression de sortir d'une gueule de bois pas possible. Mes membres sont redevenus de chair et mes vêtements de tissu.
- Heu salut ...
Le type qui me fait face est assez impressionnant malgré son physique de crevette et sa tronche de gland.
Autour de moi, une espèce de machine émettant des éclats de lumière bleutée. J'en déduis que j'ai dû passer là-dedans.
- Étranger, laissez-moi vous raconter ce qu'il s'est déroulé ...
Sur ce il me raconte qu'une quarantaine de citoyens de Port Salubre, dont du personnel de la garde ont été tués la veille et pour certains zombifiés. Ca a été un peu le bordel on dirait.
- Et c'est qui qui a fait ça euh .... C'est quoi votre nom déjà ?
- Da'an, je me nomme Da'an.
- Ok Da'an, et donc qui a fait ça ?
Incrédule, il me fixe comme si il y avait quelque chose que je n'aurais pas pigé, après quelque secondes, il me lance :
- Grinefiste, une organisaion d'éco-terroristes opérant sur notre territoire. Ils sont dangereux, vous savez. Plusieurs de vos amis sont suspectés à leur place.
Je me demande bien comment ils peut savoir tout ça.
- Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse ?
- Aujourd'hui devrait normalement avoir lieu votre pendaison. Cependant, il serait possible qu'à la place vous annonciez votre innocence et que vous dénonciez les vrais criminels ...
Je comprends pas pourquoi il me demande, bien sûr que je veux dénoncer les vrais criminels !
On me mène donc sur la place principale et mon nouvel ami Da'an fait preuve d'une éloquence sans nom, arguant et nous défendant moi et mon groupe.
- Et voici un homme, accusé à tort, qui va vous dire le nom des vrais coupables !
Je me lève, et déclame péniblement devant la foule :
- Euh ... C'est Grainefist !
Petit flottement, certains n'ont l'air d'y croire mais j'ai surtout l'impression que tout le monde s'en fiche royalement.

Mon travail ici étant terminé, je retrouve mon équipement et Terreur que je câline amoureusement (il a l'air légèrement plus jeune qu'avant ceci dit).
J'envoie un ami oiseau informer notre bon roi de ma situation, oiseau qui me revient quelques minutes plus tard en me donnant la position d'une planque. Je retrouve là-bas mon roi ainsi qu'une nana à capuche qui ...
"C'est la personne qui nous observait hier, elle n'a pas d'odeur"
Pour une fois je ne crois pas trop ce que raconte Terreur, c'est vrai qu'en même temps elle a pas vraiment une tête à se cacher partout.*
Je remarque également la présence d'une espèce de hippie qui taille des statuettes de bois dans son coin et qui se ballade avec un gros tigre. J'aimerais bien avoir le même.
Larfeuille arrive un peu plus tard, retardé apparemment par quelques péripéties. Je rends tour à tour leur or à mes compagnons (j'avais pas remarqué que ma bourse était légèrement plus grosse qu'avant). Je constate que notre roi n'a pas vraiment de soucis à se faire au niveau de son argent. Ce dernier veut d'ailleurs essayer le concours de tir à l'arc. Ni une ni deux, il explose les autres concurrents en un quart d'heure, y compris le Thuléen, un peu vexé de s'être fait brûler sa cible. Le public est aux anges en tous cas on dirait.

En parlant de Thuléen, on reçoit un truc nous invitant au palais pour discuter avec mon ami Da'an, qui nous promet un accès facile aux hautes sphères du pouvoir de Kapadnom. J'y comprends pas grand chose mais en gros on doit aller poutrer des elfes de l'eau de la mer Maudite ... DANS l'eau de la mer maudite ? Rholala, ça va être galère ... Quoique, le copain bleu nous file des branchies et j'envisage pendant quelques minutes le troc de Terreur pour une bestiole aquatique quelconque. Ah tiens, la hippie et Rhapsody, qui ressemble à une pisseuse humaine quelconque mais qui, selon Terreur, a un tempérament d'acier, vont nous suivre. Moi je les aime bien.

On passe donc une bonne journée à crapahuter vers l'Ouest avant de tomber sur un camp de religieux assez sympas qui vénèrent les Thuléens. Non c'est vrai, j'les comprend quoi, les Thuléens sont pas des dieux mais ils sont cool, fort et tout ... Je trouve cependant assez bizarre leur cérémonie de brisage de hareng suivie d'un passage de boule bleue.
- Surtout, n'y touchez pas ! nous chuchote Rhapsody.
Je comprends pas pourquoi. Les types qui prennent la boule deviennent un peu bizarres et timbrés, on dirait presque qu'ils prennent leur pied.
Lars prend la boule avec sa main gantée. Ca provoque une réaction dans l'assistance, outrée par le manque d'investissement du convive, qui s'en fout un peu on dirait. Il me tend l'artefact. Je dois le prendre pour ne pas décevoir les religieux. Mais la nana m'a dit de pas le faire, sûrement que c'est mal ! Je pourrais la donner à Terreur mais je subirais aussi l'effet du truc ...
Il y a trop de pression !
Je me transforme en arbre.
S'ensuit une petite période de panique pendant laquelle je fais s'écrouler la tente principale, ce qui fait que c'est un peu le bordel. Dans le même laps de temps, Lard balance la boule sur la pouilleuse, foudroyée par un orgasme de couleur bleu marine. Je me barre discretos et rejoins les autres. L'humaine revient après deux secondes avec la boule dans son sac, bizarre de vouloir garder ça alors qu'elle avait dit qu'il fallait pas y toucher. La pouilleuse au tigre est cependant introuvable, peut-être qu'elle s'est convertie au culte des êtres supérieurs. Tant pis, on continuera sans elle.

Le lendemain, notre roi, dans toute son intelligence, sa bravoure et sa modestie, décide d'envoyer une flèche magique de son carquois magique avec son arc magique dans le camp des crânes rasés. Je me demande bien pourquoi il veut faire ça mais je lui demande néanmoins si je peux pas rajouter ma petite touche perso en rajoutant une invocation de lions sur le projectile. Il accepte en disant quelque chose du genre :
- Ca fait plusse Grinfist !
Ah oui d'accord il veut faire porter le chapiteau aux dangereux eco-terroristes, c'est pas "bête".
On poursuit donc notre route jusqu'au prochain village où on nous traite de monstres et d'enflures. A ce qu'il paraît, c'est la druidesse revancharde qui a balancé ces rumeurs sur nous, c'est pas cool. On va s'arrêter ici pour une petite journée, je décide donc de faire un truc que j'aurais bien aimé faire il y a quelques temps déjà ... Je me rends donc dans la forêt à deux kilomètres de la bourgade et commence le rituel sacré du changement de compagnon. Quelques instants passent ... Un tremblement soudain m'interrompt. Par Ellona (elle est morte) : un sort druidique de niveau 6 un gouffre béant de trois mètres de profondeur s'ouvre sous mes pieds et je tombe comme une merde au fond. En moins de temps qu'il en faut pour le dire, mes compagnons se ramènent grâce à mon messager animal et me tirent de là.
Je recommence le rituel, bien décidé à le finir cette fois ci.

...

Après 24 heures intenses de rituel, ma belette sanguinaire est enfin là. 350 kilogrammes, 3 mètres de long : un monstre ! Il faut que je lui trouve un nom ... Hum Beletta ? Attilette ? Non, ce sera Rancor, la belette de la mort !
Spoiler:
Trop Kawaii :3

Nous reprenons notre route. Je vois parfois mon monarque adoré balancer des flèches au hasard en disant "Ha cette saloperie de druide va nous le payer". C'est marrant. On arrive dans une autre bourgade après un moment. Avec le roi, je décide d'aller voir le temple d'Ellona, qui n'a pas l'air de rouler sur l'or. Le prêtre me propose alors une véritable DENT D'ELLONA à seulement 50 pièces d'or ! J'achète et me la passe autour du cou, espérant trouver joie et transhumance (Lard a utilisé ce mot dans une blague, je sais pas trop ce qu'il veut dire en vrai). On me propose aussi une chaise d'Ellona, mais je refuse poliment : l'homme a l'air malheureux, je voudrais pas le séparer de ses biens sacrés.
Tiens c'est bizarre on n'entend plus parler de la pouilleuse ... Un jour se passe tranquillement, je caresse tendrement ma belette. L'enquête rapide d'un de nos coéquipiers nous amène au chef de la garde, avec lequel on discute un peu. Je me rends vite compte qu'il est complètement défoncé à la boule et je lui place mon épée brûlante sous le cou. Sans avoir le temps de dire "Tu cries et je te tranche la gorge", notre ami me rameute la garde sur le dos. Mes coéquipiers s'éclipsent pendant ce temps, conscients que ça risque de tourner mal. Je me retrouve encore au gniouf pendant trois heures, j'en ai marre !

Enfin bon, à ma libération nous nous dirigeons vers Raulex, le fournisseur des bouboules bleues. Après un peu de discussion avec deux types barraques (j'ai jamais compris cette expression, je vois pas le rapport avec l'elfe noir de Kelkalor, il a pas du tout le même physique) et avec Raulex, on réussi à connaître l'endroit de livraison des boules. Je vois toujours pas l'intérêt de chercher ces machines bleues alors qu'on est censés aller voir la Mer Maudite, mais bon ....

Je suis donc chargé de surveiller notre ami Raulex. A minuit cependant, je vais vers le lieu de livraison et constate que la nénette vient d'assommer le type qui se chargeait de la caisse de boules, elle est plutôt débrouillarde en fait. Filippe comme il s'appelle, sous la menace de l'épée, nous dit que le camp de crâne rasés est "par là". Suivant la direction, on se retrouve encore chez ces joyeux drilles aux boules bleues et après quelques discussions dans lesquelles je ne suis pas impliqué, le grand prêtre se décide à nous aider. Ils sont sympas ces gens.
On décide néanmoins de faire une pause à la capitale du Duché vu qu'on manque de bouffe et là, pas de chance, une patrouille de types bleus surgit et nous contrôle. Vraiment pas de bol pour ma copine Rhapsody : elle a plein de boules dans son sac. On nous conduit au poste. Là, l'humaine convainc le gros Thuléen local qu'elle est mandatée par Da'an. Celui-ci lui prend cependant ses boules, enfin bon je crois que Lars en a d'autres.
Après une demande express de notre amie, comme par miracle, notre amie sculptrice apparaît cernée d'un binôme de gardes qui comprennent pas vraiment pourquoi on leur a demandé ça. Celle-ci se décide à nous suivre même si je comprends pas pourquoi elle s'obstine alors que Lars et notre roi bien aimé l'ont dans le collimateur.

Sur ce, on se décide à repartir vers la Mer Maudite en passant vers une installation de crâne rasés assez mystérieuse ...



* Le moment où tu te rends compte que même mon loup est plus intelligent que moi Very Happy
avatar
Farindel

Messages : 39
Date d'inscription : 02/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par vodrebka le Ven 18 Mai - 19:16

750xp deuxième à poster un résumé
1000 Points G pour la très bonne qualité du résumé


Dernière édition par vodrebka le Ven 18 Mai - 22:07, édité 1 fois

_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par Invité le Ven 18 Mai - 21:09

vodrebka a écrit:+ 500 xp pour être le premier à déposer un résumé.
+ 1 000 pour la qualité de celui-ci.

750xp deuxième à poster un résumé
1000 xp pour la très bonne qualité du résumé

la prochaine fois, je le posterais en dernier xD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par vodrebka le Ven 18 Mai - 22:07

Lol voilà ce qui arrive quand on est surchargé au taf et qu'on a une angine.
Bon je vais revoir le système de comptage. Car j'ai peur que ça distribue bcp trop d'xp.

_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par Farindel le Ven 18 Mai - 22:38

Ouaiiiiis, 1000 points G ...
C'est tendancieux tout ça Razz
avatar
Farindel

Messages : 39
Date d'inscription : 02/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hannibal Oprisonier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum