Kelkalor - Présentation du monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Mer 27 Avr - 21:48

Kelkalor, présentation du monde :

I- La naissance

Selon les mythes du culte de l'Unique, le monde serait né de la volonté seule de l'Unique, le seul dieu reconnu dans l'Empire.
L'univers était alors vide, et l'Unique seul. Toutes les nuits il versait des larmes, créant ainsi les étoiles. Jusqu'au jour où il décida que pour ne plus être seul il créerait un peuple à son image.
Il s'arracha alors le cœur fondant ainsi le continent de Tanissie, le sang qui coula de cette blessure lorsque l'Unique s'arracha le cœur et le plaça au centre de l'Univers, formant les mers et les océans.
Puis il créa les hommes et les femmes, à partir d'un peu de terre, il les fit à son image.
Mais les hommes et les femmes, se divisèrent, s'affrontèrent avides de pouvoir, se détournant de leur Père Divin.
Ceci brisa le cœur de l'Unique et c'est ainsi que le continent se divisa.
Les humains se multiplièrent, prospérèrent, leur développement trop rapide et loin des enseignements de l'Unique, provoqua chez certains des maladies ou des fléaux en punition de leurs péchés et c'est ainsi que certains virent leur peau changer de couleur en punition de leurs fautes, ou que d'autres furent transformés en nains, en elfes ou autres aberrations. C'est en tous cas ce que raconte le Livre de l'Unique.
Bien sur, tous ne racontent pas les même histoires.
Pour Hoshitsku le monde fut formé par les dieux antiques, ils créèrent des îles, des continents, chacun avec son peuple. Mais très vite ils se firent la guerre.
Heroneus, pour vaincre Hextor confia à Amaterasu une lance divine. Avec elle transperça les armées maléfiques, mais la lance se perdit dans les océans.
Pour la remercier de sa victoire Heroneus voulut prendre Amaterasu comme femme le temps d'une nuit et lui donner une descendance d'origine divine.
Obad-haï, alla chercha la lance au fond des océans pour la remettre à Amaterasu comme présent nuptial, et c'est lorsqu'elle ramena la lance vers les cieux où Heroneue et Amaterasu s'unirent qu'une goutte mêlée de sang et d'eau tomba de la lance dans l'océan, et de là apparut l'île d'Hoshitsuki qui fut donnée à Amaterasu pour que ses enfants y règnent.
Pour les Shiramas, le monde fut formé par les dieux antiques, qui le divisèrent en plusieurs îles et peuples, afin de déterminer lequel d'entre eux serait le plus à même de partager le ciel avec les dieux. Le but de la vie est donc d'amener leur peuple, le peuple de la tribu de Shimara, le peuple élu, à gagner la faveur des dieux et diriger le monde aux cotés des dieux.
Pour les elfes et les nains, le monde n'est pas un monde en soit, mais un gigantesque oeuf de Dragon. Le premier Dragon Ao, décida un jour d'avoir un enfant et fit un oeuf qui est le monde actuel, puis il décida de se reposer et d'attendre la naissance de son enfant mais celui-ci ne vint pas. Ao las d'attendre, le cœur brisé mourut et se scinda en deux, et de là apparurent les dragons qui peuplèrent le monde. De son oeuf aucun dragon ne sortit, celui qu'il renferme repose encore en son sein, mais sa magie a donné naissance à la vie, aux montagnes et aux hommes.

Quelques soient les divergences religieuses sur la naissance du monde, il est un fait que la race qui a le plus agrandit son nombre et domine les continents est celle des humains qui représente plus de 75% de la population mondiale.

Cette croissance démographique poussa les hommes à créer des villes, des royaumes, mais également à défricher des forets, creuser les montagnes, tandis qu'ils développèrent l'agriculture, l'élevage etc..

Une communauté druidique regretta cette évolution et en l'an 500 avant l'ère impériale entrepris "l'Epuration".


II- L'épuration

Ragnor von Schirach en 500 avant l'Ere Impériale dirigeait une secte druidique nommée la secte des origines. A ses yeux la population humaine était trop nombreuse et allait à sa perte à force de détruire la nature.
Pour von Schirach la seule solution consistait en un gigantesque génocide, et en un contrôle draconien, dans tous les sens du terme, de la population.
Il convainquit les seigneurs d'Altérak de Vinyamar, de Mando, et de Lunian d'attaquer le royaume elfique d'Ellerimm, tandique qu'il convainquit les seigneurs de Ksach et de Sartak d'attaquer les nains du Thorgol.
Il ne survécut pas à la guerre, tué lors d'une bataille contre les elfes d'Ellerim, mais ses disciples poursuivirent son œuvre
Durant près de 5 siècles la guerre continua 5 ans qu'aucun camp ne puisse l'emporter.
Les seigneurs humains, heureux d'avoir mit fin à leurs querelles ancestrales, et de pouvoir faire la guerre, continuaient d'être aveuglés par les druides de la secte des origines qui n'avaient rien dévoilé du véritable but de la guerre.
Jusqu'au jour où les druides de la secte des origines commirent l'erreur de demander aux humains de la tribu de Shimara d'attaquer le duché de Sartak.
La trahison des duides fut dévoilée et après enquète le duc de Sartak découvrit que par la faute des druides de la secte des origines son territoire était attaqué par les hordes de Shirama et rapporta le complot aux autres seigneurs.
Une réunion rassembla alors les souverains des différentes nations, humaines, elfes et naines, et la paix fut décidée l'important étant de mettre fin aux agissements de la secte des origines.
Chaque pays garderai les territoires conquis et ils formaient tous une coalition le temps d'éliminer la secte des origines et l'émirat de Shirama.
Seuls le Prince de Mando et de le duc de Ksach refusèrent de signer la paix et de participer à la coalition. Ils y furent alors contraints par le royaume d'Altérak qui disposait de la plus puissante armée et en tant que tel dirigeait les opérations militaires de la coalition avec un conseil composés des seigneurs des autres pays.
Ksach, conquis devint un territoire vassal du royaume d'Altérak confié au prince héritier.
Mando fut cédé aux marchands en échange d'une véritable fortune.

III- La grande croisade

Les nations du continent étaient maintenant en paix, les unes avec les autres et prêtes à agir conjointement contre l'émirat de Shirama.
En 57 avant l'Ere impériale, les royaumes d'Altérak, d'Ellerim et de Vinyamar, la principauté de Mando en tant que vassale d'Altérak, le duché de Ksach également vassal d'Altérak, le duché nain de Thorgol, le duché de Sartak et le marquisat de Lunian, participèrent à l'opération "justice infinie".
Sans mal les troupes du Shirama furent repoussés dans le désert d'Al'Anish.
Mais les hommes de l'émirat de Shirama étaient habitués à la rudesse du désert, toutes les campagnes menées pour les déloger se soldèrent par des échec. Les hommes du Shirama reculaient face aux troupes de la coalition, lassant celles-ci aller plus avant dans le désert, pour finalement les harceler et les réduire à la soif, la famine, et les condamner à une mort lente.
Le duc de Sartak, saignant son pays pour remporter la victoire, perdant la moitié des hommes en bonne santé de son pays dans des campagnes infructueuses.
Une révolte faillit mettre un terme à son règne, et il fallut l'intervention des troupes d'Altérak, stationnées sur le territoire en prévision d'une campagne, pour restaurer l'ordre.
Le duc de Sartak promit à son peuple de se retirer de la guerre et d'accepter la tutelle d'Altérak, véritable puissance émergente après la soumission de Mando et de Ksach.
La coalition entreprit de construire une grande flotte. Il lui fallut 20 ans, mais au terme de ces 20 années, la flotte de la coalition put s'imposer face à celle des shiramas, ainsi coupés en deux, entre l'île de Shirama et le désert d'AlAnish.
L'Emirat céda, et conclut la paix, cédant Al'Anish à Altérak en échange de son maintien sur le trône et et de l'indépendance de son île. Officiellement, l'Emirat se rendit en échange d'un lourd tribut à la coalition et sans céder de territoire. Mais en réalité, Altérak fit transiter les fonds gagnés lors de la cession de la Principauté de Mando au l'Emir de Shirama, et une fois la paix conclue, celui-ci céda pour une bouchée de pain le désert d'Al'Anish à Altérak.
Pendant ce temps les armées de la coalition parcouraient les forêts du continent pour en sortir et éliminer les druides.
Après plusieurs décennies on en comptait que plus qu'une centaine de druides sur tout le continent selon les estimations les plus fiables. On leur promit la vie sauve s'ils acceptaient de s'exiler dans l'île sanctuaire d'Argeleb.

IV - La naissance de l'Empire

La victoire semblait enfin acquise après plus de 5 siècles de guerre.
Le roy d'Altérak, sortait véritablement triomphant, après avoir conquis la principauté de Mando et le duché de Ksach, fait de celui de Sartak un protectorat, et annexé le désert d'Al'Anish.
Le roy d'Altérak, organisa une grande réunion dans son palais, conviant tous les seigneurs du continent.
Son royaume regroupait alors, Altérak, Ksach, Mando, et moins officiellement Sartak, qui bien qu'officiellement indépendant voyait ses ministres en réalité nommés par le roi d'Altérak qui influençait ainsi toute la politique du duché.
Il proposa la constitution d'un empire fédéral, chaque pays gardant ses lois, son autonomie.
Il en résultait qu'aucun pays ne pourrait déclarer la guerre à un autre et qu'en cas de conflit contre une nation extérieure tous devraient lever leurs armées sur ordre de l'Empereur.
Cet empire garantissait la paix sans aucune contrainte, les seigneurs indépendants restant se soumirent bon gré, malgré, les elfes et les nains, las de la guerre et amadoués par la promesse de respect de leur autonomie, Vinyamar épuisé par la guerre.
Le druidisme fut interdit à travers tout le continent, sauf sur l'île d'Argeleb, où il fut autorisé sous de très strictes conditions, afin qu'en cas de retour de la secte des origines l'Empire puisse bénéficier d'une élite capable de la combattre.



V - La grande guerre draconique

En 1981 après la naissance de l'Empire, le duc de Ksach, fils ainé de l'ancien Empereur se révolta contre son jeune frère, un bâtard que leur père avait placé sur le trône impérial.
En tant qu'héritier légitime au trône impérial il refusait ce qu'il considérait comme une usurpation.
Il monta un complot avec des notables corrompus, et les druides qui aspiraient à une revanche.
Provoquant la colère des dragons contre l'Empire, il espérait qu'une ancienne légende se concrétiserait et qu'un roi mythique, Yugonoul, fondateur de sa dynastie se relèverai du monde des morts pour vaincre les ennemis d'Altérak, restaurer l'ordre et remettre sur le trône d'Altérak le véritable héritier à savoir, le duc de Ksach.
La guerre dura 2 ans.
Un groupe d'aventurier partit à la recherche des reliques de Yugonoul, affrontant de multiples adversaires. Ils devaient rassembler son équipement, son armure et ses armes, pour empêcher sa résurrection et déjouer les plans du duc de Ksach.
L'armée impériale alors sur le déclin remporta la victoire de justesse. Certains disent que c'est du à l'intervention de Yugonoul qui serait apparut sur le champ de bataille. Rien ne permet d'affirmer que ces rumeurs sont basées sur des faits avérés.
Les dragons furent terrassés et ils semblent avoir disparus ou presque, même si quelques villageois racontent ici et là des histoires de dragons.
Après la victoire sur les dragons le duc de Ksach fut jugé et reconnu coupable de trahison, puis exécuté.
Yugonoul n'intervint jamais pour l'aider. Son équipement est précieusement conservé dans le palais impérial. Pourtant certains affirment qu'un homme vêtu de son armure aurait bel et bien combattu sur le champ de bataille de Palanor aux cotés des troupes impériales.

Quoiqu'il en soit, la guerre terminée, et son frère mort, l'Empereur désigna le fils de celui-ci et donc l'héritier légitime du trône comme son successeur, afin d'apaiser les tensions.

Depuis l'Empire vit en paix, mais à quel prix!
Le Royaume Ellerimm, des elfes, et le duché de Thorgol des nains ont déclaré leur indépendance durant la guerre en échange de leur soutien. La paix fut conclue avec l'Emirat de Shirama qui soutenait le duc de Ksach en échange de la rétrocession du désert d'Al'Anish et de la moitié du duché de Sartak ainsi que d'une partie du royaume de Vinyamar.
Le duché de Sartak disparut divisé entre le royaume de Vinyamar et l'émirat de Shirama. La principauté de Mando obtint de l'Empereur une partie du royaume de Vinyamar en paiement des dettes du roi de Vinyamar, sans que celui-ci fut concerté provoquant sa colère. Le marquis de Lunian n'obtint aucune terre sur le Vinyamar, ce qui avec la dissolution de la guilde de magie de Lunian, provoquant une crise politique entre l'Empire et Lunian, et bien que toujours membre de l'Empire, le marquis de Lunian ne se rend plus en personne au conseil impérial mais envoie un représentant, ce qui est vécu comme un véritable affront par les nobles de l'Empire.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Jeu 28 Avr - 0:50

Contexte de la partie.

Campagne : La dernière croisade.



Depuis la fin de la grande guerre draconique, l'Empire, affaiblit, a évolué dans un repli sur soit.
La perte du royaume Ellerim, des elfes, du duché de Thorgol, des nains, et le duché de Keshalla, au sud ainsi que le mécontentement tant du Vinyamar que du duché de Lunian, ont fragilisé la stabilité de l'Empire.
Parallèlement à cela la religion impériale, le culte de l'unique c'est considérablement développé.
Le culte de l'unique étant la religion unique de l'Empire, appuyé par la noblesse, influençant le peuple, il a également une grande influence sur l'Empereur qui ne peut se passer de son consentement ou aller à l'encontre de l'avis du Saint Pontife Cadfael XVI.

Durant la grande guerre draconique, les prêtres des dieux antiques (dieux classiques de DD) ont été envoyés sur le front étant alors les seuls à disposer véritablement de sorts offensifs ou considérés comme utiles à la guerre. Les réticents, considérés comme traitres à l'Empire furent exécutés par l'inquisition naissante.
Le culte de l'unique est ainsi devenu le culte unique. Les autres cultes, faute de représentants influents, diminués, affaiblis durant la guerre, furent prohibés et la magie dans son ensemble est totalement interdite ce qui donne lieu a de nombreux trafics, vols d'artefacts ou pillage dans des ruines, tout ce qui a trait à la magie faisant maintenant partie d'un très lucratif marché noir qui profite grandement aux criminels et à Hoshitsuki qui protège et accueille les lanceurs de sorts tout en étant un vaste marché de recels d'artefacts volés dans l'Empire.

L'Empire connait donc actuellement un fort sentiment nationaliste et raciste. Le peuple, influencé par les prélats du culte de l'unique voit dans les elfes, les nains, et les membre de la tribu (Shimara, Keshalla) les traitres qui ont affaiblis l'Empire. Les anciens cultes décrits comme archaïques sont représentés comme les responsables des fléaux qu'a connu le monde. Les habitants d'Hoshitsuki sont vus comme les rivaux de l'Empire et donc guère appréciés, par chauvinisme, sans pour autant être autant méprisés que les elfes, les nains ou les Keshallas-Shimaras.

Afin de consolider son pouvoir, l'Empereur Vladimir IV (47 ans) a reconnu le fils de son défunt frère et rival, le duc de Ksach, comme étant son héritier.
Baldur de Ksach, duc de Ksach, héritier du trône, a sut s'attirer les faveurs de nobles, qui soutenaient jadis son père, et ceux qui le reconnaissent comme seul véritable héritier de la couronne impériale.
Les fils de Vladimir IV, étant fils d'un bâtard mis sur le trône par son père, au lieu de son fils naturel, sont considérés par presque la majorité des nobles comme des bâtards impropres à régner, le reste des nobles étant partagés entre l'indifférence, ou un soutien passif tant qu'il n'y a pas de revendications au trône.
C'est donc dans ce contexte trouble, de rivalités entre royaumes, d'exacerbation nationaliste, de trafics et d'insécurité que vos personnages vont évoluer.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Matdark le Lun 9 Mai - 23:46

Au niveau social, l'esclavagisme, c'est vu comment? Bien accepté et intégré (genre à la Romaine) ou toléré sans être très reluisant?
avatar
Matdark

Messages : 406
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Mar 10 Mai - 2:06

A la romaine dans l'Empire, en Vinyamar il a été abolit sous la révolution prolétarienne.
Chez les elfes et les nains ça n'existe pas. En Altérak cela fait c'est toléré mais fait 'objet de débat houleux entre esclavagistes et abolitionnistes. L'Empereur lui même est pour l'abolition mais n'ose prendre cette mesure

_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Sam 10 Sep - 17:42

Tadaaa j'ai retrouvé une vieille représentation du monde de Kelkalor d'avant_guerre



_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Cachwir le Sam 10 Sep - 17:43

On dirait un gros caca mou.
avatar
Cachwir

Messages : 400
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Sam 10 Sep - 17:46

Tu viens de perdre 500 xp

_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Cachwir le Sam 10 Sep - 17:54

Merci ô grand MJ d'avoir pu éclairer mon esprit sur la grandeur de ce monde qui était, jusque là, bien trop floue pour que je puisse en dégager son essence.
avatar
Cachwir

Messages : 400
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Sam 10 Sep - 17:57

Voici une représentation du monde avec ses nouvelles frontières.
En rouge Vinyamar
En bleu Ksach
En orange drows
En jaune Hoshitsuki



A noté que pour Vinyamar j'ai laissé les frontières d'avant l'indépendance du Sartak par mégarde.

_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par vodrebka le Sam 10 Sep - 18:06

Corrigé


_________________
Vous avez le droit d'exprimer vos opinions et d'être d'accord avec les miennes.
avatar
vodrebka
Président

Messages : 463
Date d'inscription : 07/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Matdark le Dim 11 Sep - 13:51

C'est magnifique O Chef.
avatar
Matdark

Messages : 406
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Cachwir le Dim 11 Sep - 16:34

Ca va, Ksach a encore du boulot avant de faire régner sa suprématie sur le monde.
avatar
Cachwir

Messages : 400
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kelkalor - Présentation du monde.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum